be
SIROUL

lundi 14 avril 2014

je_mabonne.html
lesjacquasseriesdulundi/Archive.html
Livres_et_blog.html
lanotedegregoire.html
 

5. Petite flamme

Impossible de retenir mes larmes... ma vue se brouille... je craque... C’est un dimanche matin au petit-déjeuner.


Je prends pleinement conscience de mon état. Jusqu’au plus profond de mes tripes. Je sais, maintenant, que rien ne sera plus comme avant. Que je tourne une page importante de ma vie.


D’où vient ce coup de spleen à retardement ? N’avais-je pas un regard lucide sur ma maladie depuis son annonce, il y a quelques mois à peine ?... N’était-il pas évident que la sentence était sans appel ?... Et où était passé ce sentiment de gratitude sincère pour cette vie enrichissante et ce destin qui semblait m’accorder un délai de préparation ?...


Après avoir révélé son diagnostic d’impuissance, début octobre, la médecine s’est quand même rapidement donné la mission de me prendre en charge, me prenant la main dans un dédale sans fin de rendez-vous, d’examens et de thérapies agressives, me déconnectant très rapidement de la réalité pour me replonger dans l’attente inutile et souvent anxieuse des « bilans ». Or, quand tout a été dit, pourquoi s’astreindre à des « résultats » ?...  Faut-il à tout prix nager dans le déni face à l’inéluctable ? N’est-il pas plus sain de se reconnecter à soi, à la réalité, de vivre sereinement chaque instant en harmonie avec son corps plutôt que de le faire souffrir souvent inutilement avec des thérapies éminemment destructrices ?


Ces larmes du dimanche venaient du plus profond de moi et c’est mon corps qui me remerciait.  D’avoir eu cet ultime sursaut pour récupérer l’essentiel de ce qui nous liait si intimement : mon indépendance d’esprit, sans laquelle je ne peux aimer vraiment, et mon amour pour la vie qui, bien sûr, ne pouvait passer qu’à travers lui...


Le destin orchestre parfois bien les choses : après les larmes salvatrices du matin, le hasard a fait qu’un photographe à l’œil vif a diffusé sur facebook, le soir même, ma première photo en fauteuil roulant. Voilà que mes amis pouvaient maintenant découvrir mon nouveau look et commenter en ligne. En une journée, j’avais ainsi fait un travail complet sur moi-même, me permettant d’accepter la réalité au point d’en être fier : fier d’avoir enfin retrouvé, dans mes larmes, ma petite flamme d’indépendance et d’amour !


Finalement, la mort n’est pas où l’on croit. Beaucoup de vivants, dépourvus de cette petite flamme, sont déjà morts...

Votre post-it votre_postit_205_vers_a.htmlpostit_a.htmlshapeimage_11_link_0
votre_postit_205_vers_a.html

Mon coup de cœur vidéo

Accueil.html
AccueilAccueil.htmlAccueil.htmlshapeimage_19_link_0
Cours et conférencesCours_%26_Conferences.htmlCours_%26_Conferences.htmlshapeimage_20_link_0
Livres et blogLivres_et_blog.htmlLivres_et_blog.htmlshapeimage_21_link_0
Mes_Musiques.html
Cours_%26_Conferences.html
Livres_et_blog.html
Contact & NewsContact_%26_News.htmlContact_%26_News.htmlshapeimage_25_link_0
Contact_%26_News.html
lanotedegregoire.html
Mes musiquesMes_Musiques.htmlMes_Musiques.htmlshapeimage_28_link_0

Vielle âme ?...

http://www.youtube.com/v/qDqTBlKU4CE
lesjacquasseriesdulundi/Entrees/2014/4/14_5._Petite_flamme.html

Jacques, je suis ravie que tu ai repris tes Jacquasseries ; j'attendais ce moment, c'est trop fort, et, tu sais que tu n’es pas seul. Ici et partout, on t'aime très fort. Gros bisous de nous tous.

Danièle, Saint Germer de Fly, France

14/04/2014, 09:02.

Tant d'abnégation force l'admiration. D'ailleurs, que cette force soit avec toi. Bisous.

Philippe, Lillois,

14/04/2014, 09:06.

Quelle chaleur dégagée par cette petite flamme que tu nous offres ! Merci, Jacques, de partager avec nous cette force qui t'anime et de nous raconter "les choses de la vie" avec beaucoup de sincérité et de tendresse, saupoudrée d'une pointe d'humour. Cela me touche beaucoup.

Michèle, Wavre,

14/04/2014, 09:13.

Courage mon Jacques  ! Suis avec toi  !

Jimmy, louvain- la-Neuve,

14/04/2014, 09:14.

MERCI d'avoir le courage et l'énergie de partager le plus profond de tes pensées sur ton aujourd'hui , nous permettant , à nous, tes amis plein d'affection et d'admiration pour ta lucidite inflaiblement humoristique, de ne jamais oublier de dire MERCI à la vie.

Claude, Washington, USA

14/04/2014, 05:17.

Merci pour cette jacquasserie ! À bientôt.

William, Louvain-la-Neuve,

14/04/2014, 06:11.

Trop difficile d’exprimer ici la tristesse et l admiration ressenties. Bisous et à bientôt.

Luce, Liège,

14/04/2014, 06:14.

Merci Jacques d'avoir partagé avec nous le plus intime et le plus profond de toi-même. J'en suis toute bousculée, retournée et j'ai aussi la larme à l'oeil  ! Il ne me reste qu'à t'envoyer toute mon affection et ma gratitude pour ce que tu es. Bonne fête de Pâques à toi, Jano et la famille.

MChristine, Wavre,

14/04/2014, 07:34.

Beaucoup, énormément... d'admiration pour la limpidité mais en même temps la grande pudeur de tes messages... J'espère qu'un jour je serai capable d'avoir cette même force...

Pascal, Chastre,

14/04/2014, 08:09.

Bravo pour cette lucidité salvatrice. Toujours partant pour une petite visite.

Edgard, Louvain-la-neuve,

14/04/2014, 09:17.

Salut Jacques, Et si on allait à la source. Dieu veut guérir et nous attend au pied de la croix. La semaine dernière, une amie à qui on a fait une pose de prothèse de sacrum et qui a un cancer des os devait doubler sa chimio. Guérie ! Mon frère, lui, est en voie de guérison. Je suis en Belgique la semaine prochaine. Prenons une heure et flanquons la camarde dehors. Elle ne supporte pas la prière.

Guy, Saint-Paul les Dax, France

14/04/2014, 09:31.

Quelle belle leçon de vie ! Pleine d'admiration pour ta sérénité. Courage, je t'embrasse

Muriel, Lasne,

14/04/2014, 09:31.

Merci pour la puissance de cette "jacquasserie". Souhaitons qu'elle véhicule un partage d'Energie pour que chacun et chacune d'entre nous puisse avoir, ici et maintenant, cette force et indépendance d'esprit.

Marie Paule, Bruxelles,

14/04/2014, 09:31.

Jacques, pour moi tu restes, commme tu l'es toujours, quelqu'un qui a une flamme magnifique d'amour... et ta force c'est d'aimer. Bisous

Fabienne, Chastre,

14/04/2014, 09:33.

Cher Jacques, c'est ta dernière ligne, qui me vient souvent à l'esprit, qui m'unit le plus à toi dans cette Jacquasserie de ce lundi ! Merci de nous écrire de tes nouvelles évoluantes, si lucides, tellement toi ! Gros bisous de nous.

Marie-Eve, Ottignies,

14/04/2014, 09:35.

Ton appétit de Vie domine tout et te pousse en avant. Songe à tous ceux qui n'ont pas ton talent d'hypercommuniquant qui vivent tous les dédales douloureux que tu connais sans le soutien de qui que ce soit  ! Toute ma tendresse pour tout ce qui lutte et vit, toute ma tendresse pour toi.

Robert, CAEN, FRANCE

14/04/2014, 09:36.

Bonjour jacques, c'est avec une grande émotion que nous t'avons lu. Nous pensons très fort a toi (tous les jours) et avons un énorme respect pour toi. Amitiés à toi et Jano.

Christianne et Bernard, Namur,

14/04/2014, 09:38.

Comme Ronsard « Cueillons aujourd'hui les roses de la vie ». Je t’admire de tant de pouvoir le faire ! C'est la vraie liberté. Bisous

Mumu, Grez Doiceau ,

14/04/2014, 09:49.

Merci, Jacques, pour ton talent d'écrivain qui nous permet de partager ton ressenti, ton vécu, avec cette note toujours optimiste. Sache que nous pensons bien à toi, et je n'ai pas ce talent d'écrivain pour te dire encore plus... de ce que nous ressentons

Patricia et Paul, Wavre,

14/04/2014, 11:21.

Très cher Jacques, comment ne pas te soutenir dans cette approche du bien-être qui dépasse largement le seul traitement pharmacologique et chimique du corps physique. Au lieu de déposer ton pouvoir entre les mains de la science médicale qui refuse d'envisager un seul instant la vie de nos corps subtils tellement importants dans d'autres médecines traditionnelles, tu as repris ton pouvoir de gérer ta santé et ton bien-être sur tous les plans, émotionnel, mental, spirituel et créatif régis par l'Amour, la Lumière et l'Energie Pure qui est la Source de toute vie. Bien affectueusement.

Christian, Tilly,

14/04/2014, 11:24.

Très cher Jacques, tu sais ce que je pense de toi, de ton courage, de ton humour, de ta sagesse et de la force incroyable qui t'habite. Merci de partager ça avec nous, ça nous donne une leçon de vie. Nous n'avons plus qu'à essayer de t'arriver à la cheville. Gros bisous.

Isabelle, Walhain,

14/04/2014, 11:24.

Les "jacquasseries" de Maître Jacques, un lundi matin d'avril  : c'est de bonne augure pour lancer une semaine de renouveau de la nature, de continuité dans l'enthousiasme et dans l'espoir sans lequel rien n'est plus possible. Merci, cher Jacques, pour ces belles leçons de vie... just in time.

Hugues, La Bruyère,

14/04/2014, 11:28.

MERCI.

MERCI pour cet amour qui t'habite et que tu nous partages.

MERCI pour cette sagesse que tu nous offres.

MERCI d'être toi.

Mes amitiés sincères.

Marie Aimable, Thines,

14/04/2014, 11:34.

Merci infiniment, Jacques, pour ta jacasserie, attendue. Quand je pense à l'animation de la rue de Sart quand vous y habitiez, que de joie ! Tu nous invites encore avec profondeur à croquer la vie, j'en suis émue.

Nous sommes avec toi, je t'embrasse,

Muriel, Court-Saint-Etienne,

14/04/2014, 11:38.

Après toutes ces marques d'admiration et d'amour, que puis-je ajouter de plus. Sois remercié pour cette leçon de vie que tu nous donnes.

Vivi, Boussu,

14/04/2014, 14:25.

Merci, Jacques, de partager avec tous tes amis les graines d'humanité bienveillante que tu cultives avec tant de talent. Accepte un rayon de soleil pour les faire germer au plus profond de toi. Je t'embrasse.

Daniel, Hanret,

14/04/2014, 15:08.

Très cher Jacques, cette flamme qui est en nous, comme elle est en toi, ne s'éteint jamais. Et toutes ces flammes uniques par leur identité nous unissent par çe qu'elles ont de commun. En ce jour, je me sens uni avec toi. Amitié et Amour,

Guy, Laval, Québec

14/04/2014, 15:53.

J'adhère totalement à cette sagesse. Tu le sais. Alors plongeons sans retenue dans l'essentiel... et nous aurons des ailes, même en fauteuil roulant ! Très affectueusement.

Evelyne, Bruxelles,

14/04/2014, 16:22.

Cher Jacques, toutes mes pensées vous accompagnent mais j’ai conscience que c’est bien peu. Vous êtes un exemple de sensibilité et de courage. Merci de les partager avec nous, merci pour cette petite flamme que vous entretenez avec tant d’amour et d’amitié.

Marie-Claire, Limal,

14/04/2014, 17:24.

Une belle énergie et surtout une belle leçon de vie pour tous, ceux qui t'aiment et qui pensent à ton courage et à ta force. Cher Jacques, nous t'embrassons tendrement ainsi que Jano. Tina et Hamadi, Woluwe Saint Lambert,

14/04/2014, 18:13.

Merci, Jacques, pour cette jacquasserie du lundi , j'en suis très émue . On ne peux que s'incliner et admirer ta foi en la vie, ta force. Tu nous donnes une sacrée leçon de sagesse et de courage  ! Ta verve philosophique et humoristique m'a toujours épatée. Tu parviens toujours à trouver une note d'optimisme dans toute situation ! Je t'embrasse et à bientôt  !

Marie france, Tourcoing, France

14/04/2014, 18:24.

Mon Jacques, ton optimisme, ton courage, ta lucidité, quelle formidable leçon de vie tu nous donnes. Il ne se passe pas un jour où je ne pense aux nombreux et merveilleux moments familiaux, amicaux et musicaux passés ensemble. Plus de 40 années d'amitié  ! MERCI mon Jacques. À Jano aussi, mes plus amicales pensées.

Léon, Braine,

14/04/2014, 20:17.

Bonjour petit gâteau, je te retrouve si bien dans ce partage qui fait vibrer mon coeur, toujours la même force, le même amour de la vie et toute l’humilité qui vit en toi. Quelle joie d être à nouveau illuninée par ta flamme d amour que tu nous offres encore et toujours et qui allume le grand feu de nos cœurs et de notre affection pour toi. Bisous à tous

Dom, Embourg,

14/04/2014, 22:46.

Cher Jacques , merci de nous avoir confié tes émotions et de nous avoir fait découvrir ce petit bout à l'immense talent. Nous comprenons tellement bien ton chemin de croix et pensons à toi et à Jano tous les jours. Nous t'embrassons bien affectueusement.

Monique et Alain, Ixelles,

15/04/2014, 08:35.

Mon très cher Jacques , Je t'ai rencontré un jeudi soir, il y a de cela 3 petites années. Je fus impressionnée par tes paroles , ton sourire, ta paix intérieure. Tu sais si bien nous faire partager ta façon d'accepter et de faire avancer les choses de la vie. En décembre, j'ai lu ton livre « Notes perdues » et me suis abonnée à tes jacquasseries du lundi. Merci, Jacques, pour ces belles leçons de vie.

Danielle, Chastre,

15/04/2014, 09:13.

Que dire... . Ton courage et ta force me laissent sans voix. Pourquoi. toi... nul ne le sait. c'est notre destin. Je t'embrasse mon cher Jacques

Martine, braine,

15/04/2014, 19:07.

Cher Jacques, la maladie t'a forcé à être assis dans une chaise. Voilà le constat... Mais tu es toujours bien présent et tu philosophes : la matière et l'esprit, l'être et la pensée... . Il est dit de l'esprit qu'il est localisé dans une intériorité non visible (à l'inverse du corps), mais chez toi, il est lumière ! Brille encore et continue à nous montrer le chemin de la sagesse, de la sérénité... Bien à toi

Geneviève, Bruxelles,

14/04/2014, 10:01.

De tout coeur avec toi, Jacques, dans ce passage vers cette « nouvelle peau », ce nouvel être profond... la chenille qui devient papillon et qui ne sait pas très bien encore comment c'est d'être un magnifique papillon. Merci pour la sagesse que tes paroles dégagent et pour le partage de tes sensations, de tes compréhensions qui s'en dégagent. Ce partage est d'une richesse inestimable. Amicalement,

Françoise, Mont-Saint-Guibert,

14/04/2014, 09:58.

Bonjour Jacques, merci pour ces mots qui, en toute simplicité, nous rappellent ce qui compte vraiment. Reçois toute mon amitié !

Tanguy, Rosieres,

14/04/2014, 10:19.

Bonjour Jacques, c' est avec beaucoup d' émotion que j' ai lu ta jacquasserie ce lundi. Il y a bienôt 20 ans, une guinguette était installée dans notre jardin, un mariage s' y déroulait, Pierre et moi nous nous étions dit "oui" ce jour-là. Un samedi ensoleillé coincé entre deux journées pluvieuses : la magie opérait. Ce soir là, tu étais là avec tes musiciens, vous avez mis le feu, une terrible ambiance ! Quand je pense à toi, je replonge dans cette ambiance festive champêtre et je me dis « qu' est-ce c’était bien de faire la fête entourés de ses amis ... ». Mais, les amis sont aussi présents lors des coups durs, comme pour toi aujourd 'hui. Je pense à toi et à ton épouse, je vous embrasse.

Anne, Grand-Leez,

14/04/20, 10:16

Merci pour ce partage et cette belle leçon de vie. Amitiés sincères.

Bou, Tilly,

14/04/2014, 10:48.

Merci à toi de nous faire partager, depuis si longtemps, ta belle histoire d'amour de la vie ! Bien à toi, amicales pensées

Françoise, Petit Roeulx,

14/04/2014, 11:11.

La vie est vraiment une sérieuse blague... On t'embrasse.

Suzy et Albert, Charroux, France

15/04/2014, 11:45.

Merci de tout coeur ! La vérité nous fait du bien, même si elle est dure elle est libératrice ! On continue à t'appuyer très fort !

Rosalie, Woluwé,

15/04/2014, 17:34.

Tu es et seras toujours la petite flamme qui anime mon coeur par ton courage et ta leçon de vie que tu nous fais partager. Merci pour être comme tu es. MERCI affectueusement.

Antonia, Braine l'alleud, 16/04/2014, 09:47.

« Notre vie est un canevas et nous sommes tous des Picasso... », cher Jacques ! Un grand proficiat pour ton oeuvre d'écriture et merci de nous la partager. Sache que tu n'es pas seul ; je pense aussi à toi tous les jours et je t'embrasse bien.

Dominique, Rixensart,

16/04/2014, 12:44.

Bonjour Jacques, J'ai été très émue à la lecture de tes jacquasseries, je pense à vous. Gros bisous à toi et à Jeanine.

Delphine, Beauvais, France

17/04/2014, 13:00.

Une fois de plus ton petit mot m'a fort émue. Tout au long de ceux-ci j'ai admiré ton optimisme, ton combat courageux et ta lucidité. Merci pour le partage de tes pensées profondes. Je t'embrasse bien affectueusement et envoie mes amicales pensées à Jano. A bientôt.

Micheline, Chaumont Gistoux,

17/04/2014, 17:31.

Bonjour frérot, rien ne peut éteindre ces moments de grande solitude si ce n'est l'affection et l'amour que nous recevons et que nous partageons sur le chemin chaotique et imprévisible de la vie. Merci d'illuminer mes pensées, tes mots me donne du courage, puissent les miens t'apporter un peu de ma force de vivre. Je t'embrasse affectueusement.

Marc, Ottignies,

14/04/2014, 12:25.

Un tout, tout grand merci pour cette leçon de vie ! Quel magnifique témoignage  ! Je t'admire. Bonne fête de Pâques à toute la famille

Nicole, Mont Saint Guibert,

14/04/2014, 12:35.

Cher Jacques, tu parles si bien de cette petite flamme sans laquelle rien n'a de sens et avec laquelle tout devient possible, qui est indispensable et qui ne vient jamais toute seule. C'est si bon de te connaître. Avec toute mon amitié.

Edmond, Bierges,

14/04/2014, 12:47.

Bonjour Jacques, MERCI pour ton message rempli d'émotions et de sagesse. Après ce dimanche de spleen où la réalité est venue frapper à ta porte tu as eu la force de ne pas vivre dans le déni mais de vivre "avec" ta maladie. Quel grand pas ! Et ce lundi tu as la force de nous partager cette réalité dans laquelle tu vis : une autre démarche. Tu vis pleinement en harmonie avec toi-même et avec bienveillance. Tu as retrouvé ta petite flamme qui est une force pour toi dans ta fragilité. MERCI pour ce partage. Bonne fête de Pâques à toute la famille. Je t'embrasse ainsi que Jano.

Gaëtane, Dion Valmont,

14/04/2014, 13:50.

Non, Grand Jacques, la médecine ne t'a pas "replongé dans l'attente inutile" comme tu l’écris. Elle te donne le temps de poursuivre ce que tu as décidé d'entamer un jour comme Chemin : semer chaque semaine dans le sillon que tu as toi-même creusé. Poursuis donc ton oeuvre, Laboureur de l'Amour  ! Je t'embrasse

André, Ottignies,

14/04/2014, 14:08.

Merci pour ce bel exemple de courage et de sincérité : nous t’embrassons très fort et sommes de tout cœur avec toi

Martine, Ghlin,

14/04/2014, 14:24.

Bonjour Jacques, merci pour tes nouvelles. Il m'est difficile d'écrire quelque chose "d'intelligent"... de trouver les bons mots... Je pense souvent à toi, à ta famille... j' aimerais encore partager des moments musicaux, des fou-rires comme dans le temps... Bravo pour ta plume vraiment touchante. A bientôt mon ami .

Maurice, Laeken,

18/04/2014, 09:29.

Cher Jacques, c'est avec cette simplicité légendaire qui te caractérise et qui nous touche au plus profond de nous-même qu'en toute délicatesse tu nous partages ton ressenti de ce que tu vis en ce moment. Ce partage nous est précieux à chacun de nous tous. Il nous apprend à apprivoiser davantage les choses de la vie, à nous tenir en éveil et à être prêt à accueillir des chemins que nous n'avions pas prévus, à regarder la vie avec d'autres yeux, à capter ce qui fait l'essentiel d'une vie. Ton témoignage nous aide à tout cela et devrait nous guider tout au long de notre vie. Que dire donc à part un IMMENSE MERCI Jacques ! Que tu puisses trouver le réconfort parmi tous tes amis, tes proches, ton épouse, ... et de garder cet esprit si vif qui nous fait tant de bien.

Didier, Montigny-le-Tilleul,

19/04/2014, 13:58.

Cher , je suis en admiration devant ton courage. Partager ton amitié comme tu le fais est un réel trésor. Nous sommes de tout coeur avec toi.

Jacques, Ernage,

19/04/2014, 14:58.

Cher Jacques, je crois que tout a été dis, je te souhaite une joyeuse fête de Pâques et t'embrasse bien fort.

Marie-Jeanne, Céroux-Mousty,

20/04/2014, 12:17.

Bravo, Jacques, pour ce courage que tu as de voir les choses clairement et merci pour ta leçon de vie  ! A très bientôt.

Ana, Pepingen,

23/04/2014, 15:05.